Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Malmedy / Mobilité / Le réseau cyclable

Le réseau cyclable

À l’échelle communale, l'objectif principal en matière d’infrastructures cyclables et pédestres est de relier tous les villages de la commune au centre de Malmedy et à ses principaux pôles d’activités par la création de chaînons manquants et la réalisation de nouvelles connexions au RAVeL et au réseau cyclable général de la commune.
La mise en place d'équipements à destination des cyclistes est également au coeur des préoccupations.
Il s'agit également de rééquilibrer les espaces dédiés au stationnement et à la circulation par rapport aux autres modes de déplacement, notamment dans le centre-ville, pour favoriser le partage de l'espace public.

 

Le RAVeL et ses extensions

Le RAVeL : il traverse la périphérie du centre-ville d’Ouest (côté Stavelot) en Est (côté Waimes) et comporte des accès à hauteur du hall des sports, de la route de Bellevaux, de la gare des bus, de l’avenue Monbijou et de Bellevue ;

L’extension du RAVeL vers Bévercé : elle quitte le RAVeL à hauteur du hall des sports via la place de Baune, le hall des expositions, le quartier d’Outrelepont et la piscine communale. Cette liaison sécurisée vers le village de Bévercé permet de desservir l’auberge de Jeunesse, deux campings et des sites d'hébergements touristiques. Depuis Bévercé, on peut ensuite suivre la vallée de la Warche au moyen de nombreux sentiers très prisés par les promeneurs, ce qui permet de connecter les villages de Mont, Xhoffraix et Longfaye. Depuis la zone de loisirs et la piscine, on peut également gagner la ferme Libert et ses installations de VTT qui génèrent de nombreuses activités puis le plateau des Hautes-Fagnes en s’inscrivant dans les itinéraires de promenades ;

L’extension du RAVeL vers le centre-ville : elle se connecte sur la précédente jonction à hauteur de la rue de la Warche (à l'arrière du Centre Hospitalier Reine Astrid Malmedy) jusqu'à la place de Rome.


Les pistes cyclables marquées

  • route de Luxembourg (N62) : entre Baugnez et Ligneuville ;
  • route de Luxembourg (N62) : entre Ligneuville et Kaiserbaracke ;
  • route de la Baraque Michel (N68) : entre Mont et le Mont-Rigi.

 

Les pistes cyclables séparées

  • avenue de la Libération (N68) : réalisée entre la piscine communale « Mon Repos » et l’entrée de l’agglomération du village de Bévercé en octobre 2016,
  • avenue des Alliés (N62) : réalisée entre le hall des sports et le rond-point Ubac ;
  • route de Waimes (N62) :
  • réalisée entre Bellevue et Géromont en mai 2010,
  • réalisée entre Géromont et Baugnez en 2018.

 

Les Sens Unique Limités (SUL) pour cyclistes dans le centre-ville

Des Sens Uniques Limités (SUL) installés depuis 2016 permettent également de circuler dans le centre sans détour supplémentaire.

  • rue Jules Steinbach : dans le sens de la place de Rome vers la place Albert 1er,
  • ruelle Grognet : dans le sens de la Chemin-Rue vers la place Albert 1er,
  • rue la Vaulx : dans le sens de la rue Derrière l’Eau vers la place du Pont Neuf,
  • rue Haute-Vaulx : dans sa section comprise entre l’immeuble numéro 1 de la route de Chôdes et son carrefour avec la place du Pont Neuf et dans ce sens,
  • route de Chôdes : dans sa section comprise entre la N681 et la rue Haute-Vaulx et dans ce sens,
  • rue Abbé Péters : dans le sens de l’avenue Monbijou vers la place du Parc,
  • rue Devant l’Etang,
  • rue Rue Cavens,
  • rue Malgrave.

 

Les râteliers pour le stationnement des vélos

Le stationnement vélo est un enjeu capital dans la politique cyclable, pour deux raisons :

  • la prévention du vol : le cycliste doit pouvoir garer son vélo à destination et le ranger la nuit en toute sécurité et de manière confortable,
  • éviter l’encombrement : près de grands pôles d’attraction et au centre-ville, il faut pouvoir accueillir un nombre plus important de vélos de façon pratique et bien ordonnée.


Il est par conséquent essentiel de fournir aux riverains cyclistes des dispositifs en nombre suffisant, fonctionnels, accessibles, sécurisés et situés dans ou à proximité immédiate des logements, des lieux de destination et des arrêts de transports en commun.
Les emplacements des râteliers ont été décidés en fonction des pôles d’activités (écoles, salle de spectacle, pôles commerciaux, …).


Localisations situées dans le centre-ville :

  • Avenue des Alliés (à hauteur du hall des sports) ;
  • Rue Frédéric Lang (à hauteur du hall des expositions + de la maison des jeunes) ;
  • Rue Jean-Hubert Cavens (à hauteur du funérarium) ;
  • Place du Châtelet (à hauteur du Malmundarium) ;
  • Place Albert 1er (à hauteur de son carrefour avec la rue Derrière l’Eau) ;
  • Place du Pont Neuf (à hauteur du kiosque) ;
  • Ruelle des Capucins (à hauteur de l’école communale) ;
  • Rue de la Tannerie (à hauteur de la salle de la Fraternité) ;
  • Place des Arsilliers (à hauteur du Grand Fa) ;
  • Avenue de la gare (à hauteur du parking du RAVeL).

 

Localisations situées dans les villages :

  • Xhoffraix (à hauteur de l’école),
  • Longfaye (à hauteur de l'école) ;
  • Bévercé (à hauteur de l’auberge de jeunesse), 
  • Burnenville (à hauteur de l’école + de la salle), 
  • Géromont (à hauteur de l’école), 
  • Bellevaux (à hauteur de l’école),
  • Ligneuville (à hauteur de l’école + de l’église) 
  • Chôdes (à hauteur de l’école).

 

Intégration de stationnements vélos couverts lors de nouveaux projets immobiliers

Lors des demandes pour l’obtention de permis d’urbanisme dans le cas de nouveaux projets d’immeubles, la création de stationnements vélos couverts est recommandée.

 

Location d'e-bike au Malmundarium

Chacune des stations de location d’E-Bike met un point d’honneur à la qualité de l’accueil. L’utilisateur qui arrive à Malmedy depuis 2013 reçoit un service qui comporte des explications sur le fonctionnement du vélo, des propositions d’itinéraires de la région ainsi que des indications sur les lieux à visiter en cours de route via les nombreuses publications du Malmundarium. Les groupes et/ou les personnes individuelles reçoivent les mêmes services de qualité.

Rouler à vélo dans la région de Malmedy est un plaisir pour tous. En effet, que l’on soit entrainé ou non, tous les parcours, même à fort dénivelés, peuvent être abordés dans la détente grâce à ce type de vélos. A partir de 2016, outre les 2 vélos à assistance électrique, le Royal Syndicat d’Initiative de Malmedy met en location 6 vélos à assistance électrique adaptées pour les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, personnes avec déficience cérébrale ou physique, personnes en revalidation, …). Ce type de location est unique en Wallonie !

 

Les engins de micro-mobilité

À noter que, au regard de leur croissance, il y a lieu de garder à l’esprit le développement futur des engins de micromobilité (trottinettes, monoroues, ...), dont les critères de confort et de sécurité sont proches de ceux des cyclistes. Cette multiplication d’engins est un argument supplémentaire pour prévoir des aménagements qualitatifs sur ces axes forts.  Une diversité croissante de modes actifs circulant avec des gabarits et des vitesses de plus en plus hétérogènes doit en effet se partager des emprises limitées, avec des conflits à la clé.

 

Promouvoir le vélo pour l'ensemble des citoyens

Les efforts en matière de réseau et d’infrastructures cyclables doivent être accompagnés par une campagne de promotion de la pratique du vélo. La promotion du vélo comprend des actions d’information, de sensibilisation et d’éducation, pour encourager et soutenir les évènements associés au vélo et destinés tant au grand public qu’à des publics ciblés.

 

Promouvoir le vélo dans les écoles

 

La sécurisation des abords des écoles

Divers aménagements sont réalisés aux abords des écoles pour améliorer la sécurité (réduction des vitesses de la circulation automobile, amélioration de la visibilité, création de cheminements cyclo-pédestres, gestion du stationnement, …).


Le vélobus

Le Plan Communal de Mobilité révèle que plus de la moitié des élèves (50% en ville et 60% dans les villages) sont conduits à l’école en voiture. Les habitants ont souligné l’impact en termes de sécurité autour des écoles (dû au stationnement le plus souvent sauvage pour déposer les enfants le plus vite possible) et en termes de santé que cette pratique peut avoir notamment en ce qui concerne la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Des projets de Vélobus se développent progressivement dans les écoles. Il s’agit d’accompagner les élèves sur le trajet domicile-école le long d’un parcours déterminé selon des horaires précis.


Les objectifs principaux sont de :

  • limiter le recours à un véhicule motorisé sur le trajet de l’école,
  • favoriser la santé des écoliers, leur équilibre physique et psychique,
  • faire prendre conscience aux enfants qu’ils participent ainsi activement à la préservation de l'environnement,
  • donner à ces derniers l'habitude quotidienne d'une activité physique sans risque de fatigue,
  • s’initier à la pratique du Code de la Route à vélo.
Actions sur le document
Visuel